jeudi, 27 juillet 2006

Voyage en train

Y parait qu'les voyages en train finissent mal en général
Si pour toi c'est l'cas accroche-toi et garde le moral
Car une chose est certaine y aura toujours un terminus
Maint'nant tu es prév'nu, la prochaine fois tu prendras l'bus...

(extrait de "Voyage en train" de grand corps malade)

3 commentaires:

Cergie a dit…

Grand corps malade se trompe: ce sont les histoires d'amour qui finissent mal en général.
Sur un quai de gare peut-être, mais les trains sont pourtant un merveilleux trait d'union...
Merci d'être passé sur mon blog, Esmeraldas, et d'avoir laissé un commentaire sympa. Je trouvais que cet américain du sud parlait drôlement bien le français et m'apprêtais à dire que les Vosges ressemblent au Brésil pour les forêt et l' emploi du bois !!!
:-D

Nekane a dit…

He imaginado que comenzaba una pelicula. Historias, vidas que emigran, maletas, ventanas empañadas, miradas perdidas, miedo y cobijo en el traqueteo de un tren que marcha más rápido que la mente, tú fotografía serviría de magnifico comienzo...

Nekane a dit…

Pero aún no le he encontrado la musica...