jeudi, 1 février 2007

PinochA






12 commentaires:

tony a dit…

Muy buena serie y muy expresiva, por lo que veo es un tipo de protesta en contra de la guera o algo similar verdad? muy buen momento.

gaidara a dit…

explain :)

BELMAR a dit…

(...)



Un niño juega a que el mar es dulce como su risa



Una niña es madre en medio de un salar inhóspito



El desierto está seco o sólo dormido?



BELMAR ´95

hpy a dit…

Je ne sais pas pourquoi, mais ces jours-ci j'ai pensé aux hommes politiques et au pouvoir. Je crois qu'il faut être attiré par le pouvoir pour faire de la politique, surtout à un haut niveau (qui est souvent bas), mais probablement déjà à un niveau plus proche des communs des mortels. (Pourquoi tant de haine dans les petites communes lorsque c'est l'adversaire, le voisin qui a été élu au conseil municipal?)
Pour revenir à mes moutons, rares sont ceux qui une fois arrivés au pouvoir, le maîtrisent. J'ai l'impression que c'est le pouvoir qui les pousse ensuite à agir. Agir, en faisant n'importe quoi, mais agir pour montrer qu'ils ont le pouvoir.
N'est-ce pas dans ce cas-là le pouvoir qui pousse le soi-disant fort à faire ce qu'il fait? Donc, le pouvoir est plus fort que celui qui le detient.
Assez philosophé pour ce matin.

Cergie a dit…

Une belle symétrie sur la photo du dessus. Encore plus belle car rompue par le jet d'eau coquin
Par contre ! Le capitole (c'est bien lui ?) a comme un air penché Ils sont pas sérieux ces architectes US, n'est ce pas ? A quoi ils ont pensé en faisant les plans

Ahaha ! Tu me mets en joie !

Remarque, la bannière est parallèle au bâtiment, c'est déjà ça

Delphinium a dit…

Pour répondre à HPY, je ne suis pas sûre qu'il faille vraiment être attiré par le pouvoir pour faire de la politique. Je pense qu'il y a des gens qui ont l'envie de faire bouger les choses et qui s'investissent dans ce sens. L'autre soir, je suis allée à une assemblée politique, afin de prendre connaissance des dernières décisions que notre conseil communal avait pris pour la communauté. Je n'étais pas d'accord avec la présentation du président, j'ai donc pris la parole devant l'assemblée nombreuse et j'ai fustigé les autorités. A la fin de l'assemblée, une dame est venue vers mon père pour lui demander si je ne voulais pas m'engager en politique. Je n'ai pas le goût du pouvoir....:-)) Je vous souhaite un bon WE Reflex. Soyez sage. :-9

Nathalie a dit…

Ca commence joli joli comme une photo touristique, les murs bien blancs, les fleurs, le jet d'eau l'herbe verte, il ne manque rien... mais après ça se gâte. Y'a ces excités qui viennent gâcher la vue du résident des lieux. Et on ne peut même pas les virer, ça ferait des histoires. Tire un peu les rideaux chérie, ça me fatigue de les voir.

Nekane a dit…

Pinocha Blanca...
No hace mucho escuche a Saramago dilucidando sobre cuál debería ser el nombre que definiese el periodo histórico reciente y presente en el que nos vemos inmersos… Propuso, a mi entender muy acertadamente, que se llamase "Edad de la Mentira" y donde hay “Patrón no manda marinero”.

Gracias Saramago.

Gracias Réflex.
Un beso

Mingo a dit…

Magnifica serie de fotografias, el colorido y la nitidez son muy buenos. Saludos cordiales!

dodos a dit…

Des belles photos qui font penser...

Nadiezhda a dit…

Lei PinochiA y no pude evitar asociarlo a Pinochet y bueno todo lo que me surge con eso: mentira, robo, muerte!
Buenas fotos.

Rafael a dit…

Me parece genial que dentro del ejercicio de actividades que llevan esté la protesta